You are here

Pourquoi le MR a voté en faveur du CETA

A la une: 
Content: 

Les trois députés MR du Parlement européen, Louis Michel, Frédérique Ries et Gérard Deprez, réagissent : « Après avoir débattu pendant plus de 7 ans, nous nous réjouissons que le Parlement européen ait marqué son soutien à un accord qui offre des opportunités indiscutables pour les consommateurs et entreprises européennes. »
 
Face aux inquiétudes exprimées, les députés tiennent à rassurer :   « Rien dans le CETA ne forcera les Européens à manger du poulet chloré, du bœuf aux hormones, des OGM, à renoncer au principe de précaution ou encore à démanteler nos services publics. Aucune disposition n’octroie aux multinationales un poids démesuré qui nuira au système juridique et démocratique européen. Cessons de dire tout et n’importe quoi pour mettre à mal ce partenariat. Qui peut croire sincèrement qu’un pays de 35 millions d’habitants, dont les performances démocratiques et les protections sociales et environnementales sont souvent supérieures aux critères de nombreux États européens, pourrait dévoyer le modèle économique, social et politique de la première puissance économique mondiale ? La vérité, c’est que le marché canadien nous sera désormais ouvert. Que nos entreprises pourront entrer en compétition avec les entreprises canadiennes dans le cadre des marchés publics qui seront ouverts à tous les niveaux de pouvoir au Canada, y compris dans le secteur des services, où les entreprises européennes excellent. Que nos producteurs de lait trouveront dans le CETA de nouvelles possibilités d’exporter. Que nos produits deviendront moins chers au Canada. Nous ne pouvons pas nous permettre le luxe d’ignorer cela. Si nous ne pouvons pas signer d’accord avec le Canada alors avec qui pourrons nous le faire ? »
 
Les trois députés MR critiquent virulemment l’instrumentalisation qui a été faite de cet accord : « Certains ont abusé de la bonne foi des citoyens en pratiquant une désinformation systématique, frôlant la démagogie. Les politiques qui dénoncent ce traité ont trop souvent instrumentalisé les peurs et ont nourri un repli sur soi dont les dommages pour les citoyens sont considérables. A l’heure où certains élèvent des barrières et construisent des murs, nous faisons le choix de l’ouverture et de l’échange. L’histoire a largement démontré qu’ils furent toujours porteurs de prospérité, de progrès et de liberté. »  

Picture: 
Square Picture: 
Introduction: 
A l’heure où certains élèvent des barrières et construisent des murs, nous faisons le choix de l’ouverture et de l’échange. L’histoire a largement démontré qu’ils furent toujours porteurs de prospérité, de progrès et de liberté.
Facebook Picture: 

User login