You are here

L'État va investir 5 millions dans le centre ESA de Redu

A la une: 
Content: 

 

 Me 30/11/2016

 

Une très bonne nouvelle vient de tomber pour le centre ESA de Redu

 

Ce mercredi matin, le conseil des ministres a décidé de renforcer l’investissement de l’Etat fédéral dans le Centre ESA de REDU afin d’y développer l’infrastructure, de couvrir des activités en matière d'éducation et des projets en sécurité-défense. 

Pas moins de 5 millions seront ainsi investis. Ces montants s’inscrivent dans une dynamique de développement voulue conjointement par l’ESA et la Belgique.

«Le Gouvernement a estimé que les enjeux en questions, notamment en matière de cyber-sécurité, sont stratégiques pour l'ensemble du pays, précise Willy Borsus, le Ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME. Je suis très fier que ce centre de pointe qui rayonne internationalement soit reconnu et soutenu à sa juste valeur. ».

Ce montant doit permettre de couvrir les activités suivantes :
- education et entraînement: 1,3 millions ;

- cybersecurity en matière spatiale : 1,4 millions ;
- infrastructure : 1,5 millions (finalisation d’un bâtiment) ;
- opportunité de nouveaux développement pour 'space security' : 0,8 millions.

Le Gouvernement soutient ainsi l'ambition affichée de faire du centre de Redu le centre multi-institutionnel "sécurité-défense" de l'Europe spatiale et a retenu les arguments suivants :
- la qualité des initiatives annoncées dans la note stratégique de l'ESA, notamment en terme de 'cyber-security' ;
- le souhait de positionner REDU sur la carte "sécurité-défense" de l'Europe spatiale et ensuite sur la carte "spatiale" de la (future) Europe de la sécurité et de la défense ;
- il s'agit du seul Centre ESA en Belgique, dont les activités profitent à l'ensemble de la Belgique (notamment étudiants et scientifiques de toutes parts) et de l'Europe.

 

Article de l'Avenir du 30-11-16

Picture: 
Square Picture: 
Introduction: 
Un travail de conviction mené par Willy Borsus et Benoît Piedboeuf à la demande de Georges Cottin, conseiller général d'Idelux, pour faire aboutir ce projet de développement de notre province, avec le soutien du Premier Ministre . Pas de bla bla, des résultats.
Facebook Picture: 

User login