You are here

Trump aura fort à faire pour démontrer que nous nous sommes trompés à son sujet.

A la une: 
Content: 

"Cette victoire est avant tout celle de l'inquiétude. C'est un signal clair envoyé par les électeurs américains, effrayés par les difficultés rencontrées par les économies occidentales et dans un contexte international très tendu", constate le président du MR. 

"De Belgique, nous ne voyons la victoire de Donald Trump que sous un angle européen. Nous n'avons sans doute pas perçu les revendications et les préoccupations de la population américaine. Le signal envoyé par les électeurs ne nous laisse pas indifférent. Nous savons qu'en Europe, et notamment en Belgique, des idées simplistes tant de gauche que de droite et qui paraissent faciles à mettre en œuvre séduisent de plus en plus une population inquiète". 

Olivier Chastel attend de Donald Trump qu'il adopte maintenant une posture présidentielle et laisse derrière lui les provocations et propos sexistes, racistes et homophobes tenus durant la campagne. "Les Etats-Unis sont des alliés historiques pour l'Europe et des amis de la Belgique. Il est essentiel d'œuvrer pour préserver et renforcer ces liens", poursuit le président du MR. Au vu des nombreux défis qui attendent les USA et le monde, Donald Trump aura fort à faire pour démontrer que nous nous sommes trompés à son sujet", conclut le président du MR. 

 

Picture: 
Square Picture: 
Introduction: 
Le président du MR Olivier Chastel prend acte de la victoire de Donald Trump aux élections présidentielles américaines.
Tags: 
Facebook Picture: 

User login