Le projet de loi en faveur du vote des Belges de l’étranger adopté en commission

7 février 2017 à 15:53

 

Le Mouvement Réformateur le réclame depuis de nombreuses années, le droit de vote des belges de l’étranger aux élections régionales a été approuvé en commission de la Chambre.

Voilà plus de dix ans que le Mouvement Réformateur réclame l’extension du droit de vote des Belges de l’étranger aux élections régionales. C’est désormais chose faite, la commission de révision de la Constitution de la Chambre vient en effet d’approuver le projet de loi spéciale qui permettra à tous les expatriés de se prononcer lors de chaque élection régionale.

Jusqu’à présent, les Belges de l’étranger ne pouvaient s’exprimer que lors des élections législatives et européennes. Une anomalie pour le MR qui pointe depuis des années une discrimination flagrante entre nos citoyens. Ainsi, on permettait au Belge expatrié de donner son avis sur la politique fédérale mais pas régionale ! Une aberration. D’autant plus que suite à la dernière réforme de l’Etat, les Régions ont acquis de nouvelles compétences fondamentales sur lesquelles tous les citoyens doivent pouvoir s’exprimer.

Il y a quelques semaines, la Chambre avait déjà voté une loi étendant le vote des Belges de l’étranger aux élections européennes, à tous les expatriés (et plus uniquement aux seuls résidants des 28 pays de l’UE). Le MR s’attend dès lors à ce que tous les partis votent à nouveau en faveur de cet élargissement du champ démocratique. Le vote devrait intervenir courant février en séance plénière.

Sur ce point, Denis Ducarme, Chef du groupe MR, se montre confiant : « Je ne comprendrais pas que certains partis prônent l’extension du droit de vote aux étrangers pour les élections régionales mais le refusent en même temps pour les Belges expatriés et ne confortent pas ce vote à majorité spéciale en séance plénière de la Chambre. Ce serait un non-sens total. »

Pour Richard Miller, Député fédéral MR et membre de la commission, « l’expatriation ne devrait pas être une cause d’interdiction de vote. C’est un principe d’égalité entre tous les Belges, qu’ils vivent ou non à l’étranger. »

Le MR souligne ainsi sa cohérence dans la défense de l’expression démocratique. Après s’être battu, pour le vote des Belges de l’étranger aux élections fédérales, européennes (résidants hors UE) et pour la simplification administrative, le Mouvement Réformateur poursuit sa logique en défendant le vote de tous les belges lors des élections régionales.

Photos

Programme

Notre programme

Découvrez notre Manifeste et notre programme 2018

Programme complet