Le MR renforce le soutien financier des hautes écoles

20 juin 2016 à 17:28

 

Les hautes écoles pourront désormais délivrer une attestation de déduction fiscale lorsqu’elles seront bénéficiaires de dons privés.

Jusqu’à présent, seules les universités étaient en mesure de délivrer une attestation fiscale pour leurs mécènes, les hautes écoles ne pouvant, elles, en faire autant. Une proposition de loi vient d’être adoptée à l’unanimité en commission des finances. Elle vise à effacer cette anomalie et permettre à toutes les écoles supérieures de Belgique d’élargir leurs sources de financement par le biais de dons privés.
 
Les hautes écoles pas assez soutenues par la Fédération Wallonie-Bruxelles
 
Dans les faits, les hautes écoles francophones estiment à 82 millions d’euros (sur 5 ans) le refinancement dont elles devraient bénéficier pour mener à bien leurs missions d’enseignement et de recherche.
 
En 2016, le gouvernement de la fédération Wallonie-Bruxelles a accordé un refinancement à hauteur de 2,5 millions d’euros. Rien que pour le volet recherche, ce sont pourtant 20 millions (sur 5 ans) qui sont nécessaires.
 
Stimuler la recherche scientifique
 
La proposition de loi, qui sera soumise au vote jeudi 16 juin en séance plénière, vise donc à stimuler la recherche scientifique dans les nombreuses hautes écoles du pays. Elle aura un impact bénéfique sur l’innovation et permettra à la Belgique de s’inscrire davantage dans les futurs projets de l’Union européenne et du programme Horizon 2020.
 
Benoit Piedboeuf, Député fédéral MR et cosignataire de la proposition de loi, tient à souligner l’impact positif d’un tel changement : « Favoriser le soutien privé à la recherche et à l’instruction, c'est favoriser l'excellence pour tirer notre pays et ses régions vers le haut. C'est une des façons de relever nos défis collectifs. Bref, c'est l'intelligence au service de l'intelligence ! »
 

Termes associés

Photos

Programme

Notre programme

Découvrez notre Manifeste et notre programme 2018

Programme complet