Concours sélectif en fin de première année de sciences vétérinaires, le MR s’abstient.

20 juillet 2016 à 14:59

 

Le ministre PS en charge de l’Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt va mettre en place un concours sélectif pour les étudiants en fin de première année de sciences vétérinaires.

Le texte a été adopté hier en commission de l’Enseignement supérieur. Le MR s’est abstenu.

Pour les réformateurs, ce filtre inspiré du concours en vigueur pour les études de médecine n’est pas viable.

La députée MR Laetitia Brogniez souligne d’ailleurs les limites d’un tel mécanisme :
« On a vu les limites d’un concours en fin de première année en médecine : climat délétère entre étudiants, recours… Sachant que seuls les 276 meilleurs classés, sur 484 inscrits cette année, pourront poursuivre leur cursus, c’est hypothéquer l’avenir de bien des jeunes pour de l’idéologie »

Un projet qui divise.
« Si le  Ministre socialiste dit également avoir consulté le secteur avant de prendre cette décision, il faut reconnaître que les voix sont loin d’être unanimes dans le monde universitaire ou chez les étudiants», regrette Laetitia Brogniez.

Le MR plaide pour une année préparatoire.
N’étant pas favorables à l’instauration d’un filtre en fin de première année, les réformateurs plaident pour un filtre à l’entrée des études vétérinaires et de médecine, avec la mise en place d’une année préparatoire.

Termes associés

Photos

Programme

Notre programme

Découvrez notre Manifeste et notre programme 2018

Programme complet